Savotta Jaeger Backpack

Savotta Jaeger Backpack

-Wouah, elles sont belles tes pompes!
-Ouais, mais surtout elles sont hyper confortables!

Ce dialogue ne vous dit rien? Dites à votre voisin(e) que ses souliers sont jolis, vous verrez la réponse… Et bien, pour ce sac c’est pareil. Nous l’avons choisi parce qu’il est beau, et nous pouvons le justifier parce qu’il est très bien foutu et très bien pensé (peut être un peu lourd, mais c’est pas grave).

Savotta Jaeger

Savotta Jaeger

Hohoho… Ils sont forts ces Scandinaves, ils sont grands, ils sont costauds, ils sont écolos, ils mangent bio, ils se baignent nus dans les lacs gelés et vivent dans des cabanes en bois. Comme l’été il fait jour toute la journée, ils ont tout le temps pour escapader et l’hiver ils baisent et boivent de la bière…

Savotta est une marque finlandaise outdoor spécialisée dans le design et la fabrication de sacs à dos basiques, solides et pratiques. Ce nouveau modèle de sac à dos, le Jaeger Backpack (Jaakari Reppu si t’es bilingue), est tout cela à la fois et en plus il a de la gueule. Il colle tout à fait avec les critères d’esthétique fonctionnelle que recherche l’aventurier urbain, le week end warrior, le mohican des banlieues.

Développé à l’origine pour les garde-frontières finlandais (imaginez le plutôt grand, fort, blond et suréquipé, protégeant les frontières des invasions d’élans et de rennes et non pas le douanier rougeaud qui vient chercher le matos que t’a planqué derrière ton autoradio), ce sac est top. Pour une utilisation journée (30 litres), il est étanche et solide (Cordura 1000D), il est parcouru de bandes MOLLE (pas de jeu de mot) qui permet d’y attacher toute sorte de poches et accessoires. Il a une ouverture latérale tout du long, il a des poches, il a tout quoi.

En plus, il n’est pas trop épais, ce qui permet même de barouder avec dans le métro, sur ton vélo ou en mission commando.

PRIX: 199€ (mais pas en vente sur ESCAPADS).

Bref, Big Chief aime ce sac et avec ses 80 printemps qui arrivent, il va sûrement se l’octroyer.

Plus d’infos (en Anglais) ici.