La Barre

La Barre

Quand vous arpentez les spots biarrots, il y a toujours ces types un peu ĂągĂ©s, lĂ©gĂšrement voĂ»tĂ©s, les cheveux blancs mais l’oeil vif et la poignĂ©e franche. Ils sont encore nombreux les tontons surfeurs, ceux qui Ă©taient lĂ  avant nous, qui ignoraient les prioritĂ©s, les foules et qui surfaient l’hiver avec des pulls marins et des cordelettes en guise de fil Ă  la patte.

Et si vous avez la chance d’Ă©couter leurs histoires, ils parleront Ă©videmment de sessions mythiques, de la libertĂ© d’alors mais Ă©voqueront Ă©galement la Barre. La Barre, aujourd’hui c’est le furoncle. C’est ce spot de repli pour les plus motivĂ©s qui ne craignent pas d’avaler du plastique, c’est ce spot coincĂ© entre deux digues. A l’Ă©poque, la Barre, c’Ă©tait l’une des plus belles vagues du coin (et accessoirement l’emplacement d’un hippodrome et du Karting qui est aujourd’hui le Karting Briscous Ă  Urt).

Alors retour en arriĂšre, flash back avec les anciens (et les pas si anciens, pardon Sylvain) sur ce spot mythique.